Création : 17 septembre 2018 - Dernière modification : 17 septembre 2019

 

Blason de Pompey permettant le retour à la page d'accueil

 

 

 

 

 

 

 

François Achille

 

François Achille Navarre est né le 19 octobre 1796 à Richmond-Surrey (Angleterre) de Pierre Navarre et Bénédictine Léandra, français tous les deux.

Demeurant avec ses parents rue de la poissonnerie à Nancy, où son père est débitant de tabac, il prend pour épouse la nancéenne Marguerite Justine Gilles, âgée de 22 ans dont le père demeurant rue du passage à Nancy est tailleur d'habits. Le mariage a lieu à Nancy le 31 août 1822 à 5 heures du soir.
De cette union vont naître à Nancy Clémence en 1924, Jean Baptiste Victor le 22 octobre 1825, Augustin Emile le 12 mai 1829, Marie Joseph Achille le 31 octobre 1830.

François Achille est négociant, il tient un célébre magasin de modes : Soyer, Navarre et Cie sur la place Stanislas, entre les rues Stanislas et Gambetta, dans l'ancien pavillon Jacquet.

 

* * * * * * * *

 

Le Chalet

 

Progressivement, François Achille achète des terrains à Pompey qui vont constituer une grande propriété.
- Le 30 janvier 1851, par devant Charles Joseph Dieudonné Bastien, notaire à Nancy, Scipion Martel et Marie Charlotte Martel, tous deux de Pompey, lui vendent une pièce de vigne pour la somme de 2000 francs. Elle est située au lieu dit au pont, entre la route, le chemin de Custines et plusieurs aboutissants. Sa surface est de 22 ares 18 centiares.(1)
- Le 17 septembre 1851, par devant Me Poirot, notaire à Nancy, Sigisbert Emmanuel Escollier propriétaire demeurant à Nancy, lui vend 31 ares 10 centiares de pré.(2)
- Le 20 septembre 1851, par devant Charles Joseph Dieudonné Bastien, notaire à Nancy, Didier François Maguin, propriétaire demeurant à Pompey, lui vend 78 ares de terre situés au canton dit de St Euchaire, entre le sieur Durand au midi et le sieur Croissant au Nord, aboutissant au couchant sur l'acquéreur et la route nationale.(3)
- Le 30 septembre 1851, par devant Me Poirot, notaire à Nancy, Antoine Barthélémy Durand, propriétaire demeurant Nancy, lui vend 18 ares 39 centiares de terre.(4)
- Le 28 février 1852, par devant Charles Joseph Dieudonné Bastien, notaire à Nancy, François Achille et sa femme empruntent à François Justin Poirot, notaire à Nancy, la somme de 6 000 francs à un taux de 5%.(5)
- Le 27 mars 1852, la commune de Pompey, par son maire François Didier Maguin, et avec l'autorisation du Préfet, lui vend pour la somme de 1942 francs et 71 centimes. (suite à estimation réalisée par un géomètre), un terrain de terre labourable de 24 ares 77 centiares, situé entre l'acquéreur au midi et mademoiselle Foller au Nord.(6)
- Le 28 avril 1852, François Achille et sa femme vendent un jardin, de 20 ares et 44 centiares situé à Nancy, à François Justin Poirot, pour la somme de 8 000 francs.(7)
- Le 29 avril 1852, il achète à Caroline Foller, une pièce de terre de 25 ares et 57 centiares, situé près du pont de Frouard au lieu St-Euchaire, ayant pour voisins MM Mangin, Martel, Durant et le chemin, pour la somme de 2 000 francs.(8)
- Le 23 juillet 1852, par devant Me Poirot, notaire à Nancy, Joseph Croissant et Agathe Brillot son épouse, propriétaire demeurant à Pompey, lui vendent 12 ares 3 centiares de terre.(9)
- Le 2 septembre 1852, par devant Me Poirot, notaire à Nancy, Pierre Léopold Mangin, vigneron, et Marguerite Viriot son épouse, tous deux de Pompey, lui vendent 8 ares 36 centiares de vigne.(10)

Carte de Pompey sur laquelle figure la surface de terrains acquise par Achille Navarre

Carte de Pompey sur laquelle figure la surface de terrains acquise par Achille Navarre

 

 

En 1852 il commence la construction d'une belle maison qui prendra le nom de «Chalet Navarre». Il la place à l'angle du pont de pierre qui enjambe la Moselle en direction de Frouard, et le chemin d'exploitation allant à Custines et qui longe cette même rivière.
Durant un temps elle fut seule, dressée tel un phare sur son rocher. Elle se distingue tellement dans le paysage qu'elle est peinte par Adolphe Maugendre sur une de ses 30 lithographies représentant les chemins de fer de l'Est.

Le chalet Navarre sur une lithographie d'Adolphe Maugendre

© coll. Bibliothèque Alsatique du Crédit Mutuel

Ci-dessus, détail d'une lithographie d'Adolphe Maugendre (1809-1895) extraite de son album de 30 vues des chemins de fer de l'Est. (Cliquer sur l'image pour mieux apercevoir le chalet Navarre). Vous pouvez remarquer que les Forges ne se sont pas encore installées à Pompey).
Cliquer ici pour voir cette lithographie en entier

 

 

Le 29 octobre 1870 à 13h., François Achille Navarre décède à Nancy au n°1 place de l'Académie, il a 74 ans. La déclaration de décès est faite par son fils Augustin Emile, 41 ans, marchand de modes domicilié à Nancy qui poursuit donc l'activité de son père. (11)

 

La propriété Navarre vue du ciel  en 1920

La propriété Navarre en 1920, vue du ciel [source: geoportail.gouv.fr]
(Cliquez pour agrandir, cliquez pour réduire)

En 1872, Marguerite Justine Gille (veuve Navarre) et Sophie Soyer (68 ans) toutes les deux rentières demeurent à Pompey à « l'écart près du pont ». Dans cette grosse demeure habite également deux familles. La première est composée du chef de famille Jean Baptiste Lermier, de sa femme Marie et de leur fille Marie ; la deuxième de Joseph Baré et de sa femme Louise.(12)

Chalet Navarre

Le chalet Navarre, côté sud (détail de carte postale)

 

Chalet Navarre

Le chalet Navarre, côté ouest (détail de carte postale)

 

Le 27 juin 1872, Marguerite Justine Gille veuve Navarre, ses enfants Marguerite Clémence et Auguste Emile, vendent à MM Mayer Dupont et Isaac Dreyfus, maîtres de forge, cette grande propriété de 2 hectares, 41 ares et 97 centiares qui comprend une maison d'habitation avec dépendances, jardins et terres labourables. Le prix de la transaction est de 65 000 francs.(13) C'est sur ce domaine, qui complète celui des forges qui s'installent sur le territoire de la commune de Pompey, que vont êtres construites les cités Saint-Euchaire.

 

En 1938 le chalet fait l'objet de modifications qui nous font découvrir les plans de cette bâtisse.(14) ....................(cliquer pour agrandir l'image, re-cliquer pour la réduire)

Façade du chalet Navarre
côté ouest

Façade du chalet Navarre
côté rue de Metz

Détail du
chalet Navarre

Plan du sous-sol

Plan du
rez-de-chaussée

Plan du 1er étage
Plan du 2ème étage

 

 

Durant la seconde guerre mondiale, Pompey est occupé par les allemands. Après le débarquement de Normandie en juin 1944, les forces alliées marchent en direction de l'Allemagne. Le 10 septembre 1944, dans l'intention de détruire le pont, les avions alliés lâchent leurs bombes. Tout le pâté de maison devient un champ de ruine faisant plusieurs morts civils.
Le chalet Navarre n'est plus qu'un amas de gravats.

Les ruines du chalet Navarre, vue n°1
Les ruines du chalet Navarre, vue n°2
Les ruines du chalet Navarre, vue n°3
Les ruines du chalet Navarre, vue n°4

 

Les ruines du chalet Navarre, vue n°5

 

Cette zone de chaos fait l'objet d'un réaménagement.

a

A.D. Nancy, 120 J 175

Le pont est reconstruit un peu plus en aval et débouche sur une grande place autour de laquelle de nouvelles maisons sont bâties, l'entrée de Pompey est totalement changée et méconnaissable. Sur le terrain du chalet deux immeubles sont édifiés et dans le parlé communal continuront à porter le nom de Chalets Navarre. Dans le projet final, les deux bâtiments A et B sont disposés en L inversé.

 

Entrée de Pompey en 1930

Entrée de Pompey dans les années 1900
(Cliquez dessus pour agrandir ou réduire)

Entrée de Pompey en 1960

Entrée de Pompey dans les années 1960
(Cliquez dessus pour agrandir ou réduire)

 

début de page ...

 

* * * * * * * *

 

Le magasin de mode

 

Soyer, Navarre et Cie est le nom du célébre magasin de modes de François Achille Navarre. Il se trouve au 1er étage du n°1 de la place Stanislas, dans l'ancien pavillon Jacquet qui est élevé entre les rues Stanislas et Gambetta .

 

Le pavillon Jacquet sur la place Stanislas de Nancy

Le pavillon Jacquet (collection Jean-Luc GOURET)


Le bâtiment appartient à monsieur Lebègue, propriétaire demeurant à Malzéville. En 1844 il loue, à François Achille Navarre et son épouse Marguerite Justine Gille, le 1er étage et l'entresol. Ils y installent, outre leurs logements qu'ils occupent avec leurs quatre enfants, un magasin de mode.(15)

Le journal L'Espérance du 31 août 1844, nous apprend par une petite annonce que « La Maison Navarre » sise au n°1 de la place Stanislas, recherche des demoiselles.

En 1845 le salon a pris de l'importance. Neuf personnes y travaillent et y logent. Nous y trouvons 3 ouvrières et 5 apprenties. Y travaille également Marie Anne Thomas, 27 ans, née à Les Rouges Eaux et arrivée à Nancy en 1843.(16)

Apprenties
temps d'activité
Age à la prise de fonction
Lieu de naissance
arrivée à Nancy en
Éva Fautsch
1846-
18 ans
Trèves
1846
Anna Frundenhamer
1845-
20 ans
Dusseldorf
1845
Catherine Grisbach
1845-1846
20 ans
Trèves
1845
Éva Guthe
1846-
20 ans
Poulberg ?
1845
Caroline Lepoiré
1845-
19 ans
Saar Union
1843
Catherine Lille
1846-
17 ans
Trèves
1846
Caroline Schiltz
1845-
23 ans
Luxembourg
1843
Anne Soyer
1845-
38 ans
Trèves
1839

 

En 1866, il y a 3 logements dans ce salon ; le premier est occupé par Augustin Emile Navarre, sa femme Augustine Martin et leur fille Rhéa qui y décède en 1865 à l'âge de 6 ans et le second par Anne Soyer, associée du magasin.(17)

Dans les annuaires de la Meurthe le salon portera différents noms :
Navarre et Mlle SOYER de 1854 à 1864, Navarre et Soyer en 1865 et 1866, Navarre de 1867 à 1880, Mme Navarre en 1881 et 1882. En 1883 et après 40 ans d'existance, le magasin de mode ferme ses portes.(18)

début de page ...

 

* * * * * * * *

 

 

généalogie Navarre

 

début de page ...

* * * * * * * *

 

Les sources


(1) Archives Départementales de Meurthe-et-Moselle, 5 E 140
(2) Archives Départementales de Meurthe-et-Moselle, 5 E 190
(3) Archives Départementales de Meurthe-et-Moselle, 5 E 141
(4) Archives Départementales de Meurthe-et-Moselle, 5 E 190
(5) Archives Départementales de Meurthe-et-Moselle, 5 E 143
(6) Archives Départementales de Meurthe-et-Moselle, 5 E 143
(7) Archives Départementales de Meurthe-et-Moselle, 5 E 143
(8) Archives Départementales de Meurthe-et-Moselle, 5 E 143
(9) Archives Départementales de Meurthe-et-Moselle, 5 E 190
(10) Archives Départementales de Meurthe-et-Moselle, 5 E 190
(11) Archives Départementales de Meurthe-et-Moselle, 5 Mi 394/R 229 - Acte n°1967
(12) recensement 1872 de Pompey - A. D. de Meurthe-et-Moselle, 6 M 33/429
(13) Archives Départementales de Meurthe-et-Moselle, 5 E 190
(14) Archives Départementales de Meurthe-et-Moselle, 120 J 175
(15) recensement 1872 de Nancy - A. D. de Meurthe-et-Moselle, 6 M 33/341
(16) recensement 1872 de Nancy - A. D. de Meurthe-et-Moselle, 6 M 33/351
(17) recensement 1866 de Nancy - Archives Municipales de Nancy
(18) annuaire de la Meurthe - Bibliothèque Municipale Satnislas de Nancy - cote 760225


début de page ...

Blason de Pompey permettant le retour à la page d'accueil