..Le 1er juillet, à 8 h. 30, sous la conduite de leurs religieuses dirigeantes et de leurs monitrices, cent vingt jeunes filles à la mine réjouie, élèves à l'école professionnelle et ménagère Saint-Louis, à Pompey, en résidence dans cette dernière commune, ou dans les localités limitrophes (Frouard, Custines, Marbache, Liverdun, etc.), ont pris place dans des autocars qui les ont emmenés à la colonie de vacances de Martimpré (Vosges), où elles séjourneront durant un mois.
Article du Républicain Lorrain du mardi 5 juillet 1955 - Bibliothèque Municipale de Nancy - cote 745196

 

Les colons de Martimpré de 1955

Les pensionnaires de la colonie de Martimpré de 1955. La présence de cette loupe vous informe qu'en cliquant sur l'image vous en provoquerez l'agrandissement

Photographie n° 597, dépôt de Élisabeth Gey

Vous vous reconnaissez, vous aimeriez remplacer un numéro par votre prénom et votre nom,
alors n'hésitez pas écrivez à postmaster@pompey-c-nous.com

 

*
*...*

 

blason de Pompey permettant le retour à l'accueil