création : novembre 2016
dernière modification : 18 novembre 2016
blason de Pompey permettant le retour à l'accueil
 

 

titre porte monumentale de Pompey à l'Exposition de Nancy de 1909

 

La dernière grande exposition dans l'Est date de 1900 et elle se déroula en Allemagne avec une Exposition Universelle. La région souhaite affirmer sa présence, son savoir-faire et son rayonnement par l'organisation d'une grande Exposition Internationale à Nancy, qui se trouve, depuis l'annexion de l'Alsace et de la Moselle, être la plus grande ville française de l'Est.

En juin 1908, Louis Laffite est nommé directeur général de l'Exposition. Un fonds de garantie est ouvert auquel participent 195 sociétés et entreprises de l'Est, avec des souscriptions allant de 80 fr. pour les Instruments de musique BARTHÉLÉMY à Nancy, à 20.000 fr. pour la Maison des Magasins réunis, à Nancy, de Corbin et Cie. Un total de 276.080 fr. est récolté. La Société Anonyme des Forges et Aciéries de Pompey souscrit pour 1.000 fr.

L'emplacement du parc Sainte-Marie est choisi ainsi qu'un grand terrain voisin. Depuis la gare, une voie de desserte est affectée par la Compagnie des Chemins de Fer de l'Est pour acheminer les 10.000 tonnes de matériaux et de matériels nécessaires à la réalisation du projet. Trois nouvelles lignes de tramway sont également créées.

Dans ce grand domaine seront, entre autres, édifiés 6 palais : celui de la Métallurgie, de l'Électricité, des Textiles, des Arts libéraux, de l'Alimentation et des Transports.
Un petit train, en parcourant la ceinture extérieure, permettra au public de découvrir à son aise tout cet ensemble.

Plusieurs portes sont prévues pour pénétrer dans l'enceinte de l'Exposition: une rue de Graffigny et deux rue du sergent Blandan. L'entrée principale se fera rue Jeanne d'Arc au terminus des tramways.

Le projet de cette porte monumentale est confié à l'architecte nancéien Paul Charbonnier. Il prévoit une porte très décorative ornée d'oriflammes et de drapeaux, brillamment éclairée le soir. 30.000 francs sont mis à sa disposition pour la concrétisation de ses plans.

 

Projet de porte principale à l'Exposition Internationale de Nancy

Projet de porte principale à l'Exposition Internationale de Nancy réalisé par l'architecte nancéien Paul Charbonnier
[Est Républicain du 4 juin 1908 - Bibliothèque Municipale Stanislas de Nancy]

 

Mais le projet trop grandiose, s'intègre mal dans l'espace choisi. Aussi le Comité supérieur, qui l'avait approuvé, y renonce, en juillet 1908, sur avis de la commission permanente qui l'avait elle-même proposée. Pour atténuer cet abandon, il est décidé de répartir trente mille francs sur l'embellissement des quatre portes. Le surplus de crédit servira à la décoration des palais.

À l'annonce de cette nouvelle, il est supposé que M. Fould, directeur de la Société Anonyme des Forges et Aciéries de Pompey, fortement déçu par l'abandon du projet, perçoive une magnifique opportunité.
Se servant de l'idée première, il fait certainement travailler ses équipes sur la réalisation d'une telle structure mais avec les moyens existants dans son usine.
De cette étude sort cette proposition :

 

Projet de porte proposé par les forges de Pompey

 

« La porte sera formée par un arc ogival de 11 mètres d'ouverture et de 12 mètres de hauteur, flanqué à droite et à gauche de deux pylônes de 21 mètres de hauteur. La profondeur ou épaisseur de cette construction sera de 0 m 80 à 1 mètre.
La charpente de l'arc et des pylônes sera tout entière en acier laminé ; elle sera ornée de pièces d'acier forgé et d'acier coulé, provenant de la fabrication des diverses sections des usines de Pompey et de leurs annexes, tampons, essieux, engrenages, pièces de fonderie et de forge, serrurerie artistique, etc. Les pylônes supporteront des lampes à arc permettant leur illumination la nuit.

Le tout sera fixé sur deux massifs en béton, entourés de minerais de fer taillés. A la partie supérieure, seront placées les armoiries de Nancy, sur un panneau de plus d'un mètre.»

Ainsi la porte sera un véritable éventail du savoir-faire varié des Forges de Pompey.

Le coût d'un tel projet n'est pas négligeable. Mais l'image de la Société vaut bien les 72.766 fr. de matériaux et de main d'œuvre que nécessiterait ce travail.

M. Fould enfonce le clou en proposant d'offrir ce portique à l'Exposition.

En octobre 1908 la commission permanente accepte l'offre de M. Fould. L'œuvre des forges de Pompey sera donc la première chose que les visiteurs découvriront en arrivant à cette grande exposition.

 

aménagement des terrains devant accueillir l'exposition en juin 1908

Exposition de Nancy. - vue du terrain Blandan le 27 juin 1908 (Cliché Barbier)

 

le parc Sainte-Marie avant l'exposition (Juillet 1908)

Le parc Sainte-Marie avant l'exposition (Juillet 1908). Les 2 images ci-dessus sont extraites du Rapport Général sur l'Exposition Internationale de l'Est de la France par Louis Laffitte.
Éditions Berger-Levrault. 1912 - Bibliothèque Municipale Stanislas de Nancy.

 

Esquisse de la future Exposition Internationale de Nancy

Croquis de ce que sera l'Exposition Internationale de Nancy.
(Cliché prêté par la revue l'Exposition de Nancy et paru dans l'Est Républicain du samedi 8 mai 1909)
- Bibliothèque Municipale Stanislas à Nancy. - Vous pouvez passer la loupe sur l'image pour zoomer.

 

Sous la pluie et la neige, l'ouverture a lieu le 1er mai 1909, en présence du maire de Nancy M. Beauchet, des trois députés de Nancy, du préfet de Meurthe-et-Moselle M. Bonnet, et de son chef de cabinet, du secrétaire général, des autres membres de la municipalité et du conseil municipal ; des généraux, des magistrats, des membres des comités de l'Exposition, des membres de la Chambre de commerce, de l'industrie, et de toutes les notabilités locales.

 

Le dimanche 20 juin à lieu l'inauguration officielle par Louis Barthou, ministre des travaux publics, des postes et des télégraphes. Celui-ci, arrivant de Dombasle-sur-Meurthe, où il avait inauguré son nouvel hôpital, passe sous le majestueux portique de Pompey et fait le tour de l'Exposition en cinquante minutes.

Inauguration de l'exposition par le ministre Louis Barthou

Inauguration de l'Exposition - Le cortège officiel dans la grande avenue.
Image extraite du Rapport Général sur l'Exposition Internationale de l'Est de la France par Louis Laffitte.
Éditions Berger-Levrault. 1912 - Bibliothèque Municipale Stanislas de Nancy. Vous pouvez passer la loupe sur l'image pour zoomer.

 

Il est temps de découvrir cette fameuse porte monumentale offerte par la Société des Forges et Aciéries de Pompey :

Vue de la porte par l'intérieur de l'exposition

Depuis l'intérieur de l'exposition, vue de la porte dans le sens sortie. Nous voyons en arrière plan la palissade de bois et l'avenue Jeanne d'Arc.
Photographie parue dans le journal l'Est Républicain du 2 mai 1909. - Bibliothèque Municipale Stanislas de Nancy.

 

 

La grande avenue de l'exposition

La grande avenue et le village alsacien.
Image extraite du Rapport Général sur l'Exposition Internationale de l'Est de la France par Louis Laffitte.
Éditions Berger-Levrault. 1912 - Bibliothèque Municipale Stanislas de Nancy. Vous pouvez passer la loupe sur l'image pour zoomer.

 

 

La grande avenue de l'exposition

La porte monumentale (Cliché des Imprimeries Réunies).
Image extraite du Rapport Général sur l'Exposition Internationale de l'Est de la France par Louis Laffitte.
Éditions Berger-Levrault. 1912 - Bibliothèque Municipale Stanislas de Nancy. Vous pouvez passer la loupe sur l'image pour zoomer.

 

 

La porte et le village alsacien

La porte et le village alsacien (cliché des Arts Graphiques).
Image extraite du Rapport Général sur l'Exposition Internationale de l'Est de la France par Louis Laffitte.
Éditions Berger-Levrault. 1912 - Bibliothèque Municipale Stanislas de Nancy. Vous pouvez passer la loupe sur l'image pour zoomer.

 

De nombreuses cartes postales furent éditées pour commémorer cette exposition. En voici quelques-unes, sur lesquelles figure la porte monumentale de Pompey (cliquer sur une carte pour l'agrandir, cliquer à nouveau pour la réduire) :

     
cliquer sur la carte pour l'agrandir, cliquer à nouveau pour la réduire
cliquer sur la carte pour l'agrandir, cliquer à nouveau pour la réduire
cliquer sur la carte pour l'agrandir, cliquer à nouveau pour la réduire

 

De jour, la porte est imposante, mais de nuit avec ses lampes à arc, alors que l'éclairage public est encore au gaz, c'est une splendeur.

La porte monumentale et son éclairage nocturne.

La porte de nuit (cliché Bellieni).
Image extraite du Rapport Général sur l'Exposition Internationale de l'Est de la France par Louis Laffitte.
Éditions Berger-Levrault. 1912 - Bibliothèque Municipale Stanislas de Nancy.

 

L'Exposition Internationale de Nancy ferme ses portes le 31 octobre 1909. Ce fut un succès, et pour la Société Anonyme des Forges et Aciéries de Pompey une remarquable vitrine. En effet, 2.140.000 personnes sont passées sous ce monumental assemblage d'acier, véritable et luxueux catalogue du savoir-faire de l'usine.

 

Blason de Pompey permettant le retour à la page d'accueil